Un dernier souffle pour la quinzaine de la musique contemporaine au Conservatoire en 2019

En clôture de « Prospective XXII » consacrée à la musique contemporaine, l’auditorium du Conservatoire Montserrat Caballé vibrera une dernière fois, samedi 23 février à 17h, au souffle de la flûte de Gérard Garcin et au rythme de poèmes récités par Jean-François Héron.

Dans le même esprit que la série de trois concerts programmés au mémorial de Rivesaltes cette saison, « Nessym, le souffle de la Méditerranée » convoque de grands auteurs issus des rives de la grande bleue, de Cervantes à Rumi, de Prévert à Ritsos, pour les faire délicatement dialoguer avec des compositions pour flûte issues du répertoire contemporain et soutenues parfois par des sons électroniques.

Telle la brise marine évoquée par le mot arabe « Nessym », ces deux souffles, celui de la voix et celui de la flûte vont ainsi se relayer, se répondre et finalement se mêler à travers certaines œuvres créées spécifiquement pour ces deux instruments, comme « The reed whisper » de Dominique Lièvre. D’autres créations originales sont aussi au programme du concert, comme « Un pas de côté » de Michel Pascal ou encore « Plus rien sur le sable » de Lucie Prod’homme, la dernière nommée étant par ailleurs responsable du département de musique contemporaine « compositions, création sonores et improvisation ».


Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.


Réservation par weezevent depuis le site du Conservatoire, sur https://www.crr.perpignanmediterraneemetropole.fr/billetterie


Conservatoire musique, danse et théâtre

Montserrat Caballé

© Conservatoire musique danse théâtre Montserrat Caballé - 2020

Crédit photo: © Maud Landes - © Perpignan Méditerranée Métropole

Suivez-nous !

LIENS UTILES

Infos légales

Éditeur